Pour bénéficier au mieux de l’approche Data Centric et répondre aux règlementations, le capital données doit être maîtrisé et partagé entre les différents acteurs de l’entreprise, dans une organisation qui permet de garantir sa qualité et son pilotage.

Cette maîtrise se décline en 3 axes. Il est nécessaire de maîtriser la sémantique selon les métiers qui la génèrent et l’exploitent. La qualité de la donnée s’appuie sur des contrôles d’exactitude, de cohérence et d’exhaustivité au sein du SI. Enfin, la traçabilité est assurée par l’identification des lignages inter-applicatifs et l’analyse des transformations de la donnée.

Sous l’impulsion des des règlementations (BCBS 239, ORSA, Solvency II, LAB-FT, RGPD) les établissements financiers formalisent la gouvernance de leurs données et déploient des dispositifs de gestion de métadonnées.

L’ampleur de la tâche peut paraître considérable sans des méthodes éprouvées et un outillage permettant l’automatisation de la collecte de métadonnée et la navigation dans la cartographie des données produites et exploitées par le SI.

Notre vision

"Afin de faire vivre le capital données et d’optimiser son exploitation, BI consulting déroule une démarche vertueuse permettant d’intégrer la gestion de la donnée dans tous les process de l’entreprise, en mode run comme en mode projet. "

Cas métier

  • Définition pour un assureur européen de la gouvernance de la donnée dans le cadre de la réglementation Solvency II et mise en place d'un dispositif de suivi et d'amélioration de la qualité de données
  • Déploiement d’un outil de gestion de métadonnées intégrant un dictionnaire, le lignage, un référentiel de contrôles, des dashboards qualité et des plans de remédiation de la non qualité à l’échelle d’un grand groupe bancaire
Grands programmes de transformation
Précédent
Data driven agility
Suivant