OFFRE Risque

 

Tant sur le plan stratégique que par obligation réglementaire les risques liés à l’activité bancaire font l’objet d’un suivi de plus en plus rigoureux au sein des établissements de crédit et entreprises d’investissement.

Officialisés avec la création du comité de Bâle, le contrôle réglementaire des risques a depuis constamment évolué tirant des leçons des différentes crises financières que nous avons traversées.

Du développement des modèles internes sur les risques de crédit, de marché et opérationnel avec les accords de Bâle II, à la prise en compte du risque de liquidité et l’apparition du ratio de levier avec les accords de Bâle III, les projets de systèmes d’information se sont multipliés.

Plus récemment l’audit AQR mené par la banque Centrale Européenne dans le cadre du mécanisme de surveillance unique vise à tester la qualité des données qui entrent dans la déclaration des risques réglementaires.

Aussi depuis 2009, l’activité d’assurance connaît le déploiement de la réglementation Solvency II qui vise à renforcer la régulation des compagnies d’assurance en introduisant des critères de solvabilité plus pointus et prenant mieux en compte les risques auxquels les compagnies doivent faire face : risque à l'assurance, mais aussi tout comme pour l’activité bancaire les risques de marché, de crédit et risques opérationnels.

 

BI consulting accompagne les directions Risque et Finance de ses clients banque et ses clients assurance dans chaque fonction de la filière risque :

  • Collecte et qualité des données (contrôle, correction, transcodification, defaulting, propagation)
  • Gestion des référentiels
  • Traitement des données (rapprochement compta-risque, pooling des données retail, affectation des contreparties et engagements sur les segments risque, calcul des indicateurs de risque)
  • Modélisation des indicateurs de risque (PD, LGD)
  • Implémentation et calcul des mesures de risque (EAD, EL, RWA)
  • Production des reportings réglementaires (Corep, Surfi) et QIS
  • Constitution et historisation de la piste d’audit