BI parcourt l'actualité : Décembre 2014

La presse nous propose ce mois-ci de revenir sur les résultats des stress tests bancaire et assurance : que mettent-ils en évidence et quelles sont leurs limites ?
Par ailleurs, des réponses nous sont proposées sur des questions de fond : qu’est-ce qu’une grande banque ?, pourquoi les banquiers dominent-ils le marché de l’assurance vie ?, est-ce la fin du secret bancaire ?
Et pour finir, des produits innovants et le portrait-robot du data scientist.

 

BANQUE

• Qu’est-ce qu’une grande banque ?

Les SIFIs (Systemically Important Financial Institutions) suffisent-elles traiter le sujet des grandes banques : les 28 banques identifiées comme telles seraient les « grandes banques » et les autres des « petites ». On a voulu ici, en usant parfois de paradoxes, montrer que la question est plus complexe et que la focalisation sur quelques grandes banques ne suffit pas. 

 

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-119465-quest-ce-quune-grande-banque-1071049.php# (Publication : Les Echos, le 03/12/2014)

• Le portefeuille électronique made in France disponible pour 40 millions de clients

Le Crédit agricole et LCL proposeront l'an prochain à leurs clients de régler leurs achats en ligne avec Paylib. Les deux banques viennent de décider d'adopter à leur tour le portefeuille électronique créé en septembre 2013 par BNP Paribas, Société générale et La Banque postale, pour concurrencer PayPal. Au total, avec le Crédit mutuel Arkea qui en a fait autant cet été, Paylib sera disponible courant 2015 pour près d'un Français sur deux. Il suffira de l'ouvrir auprès de sa banque (en ligne le plus souvent), et d'y enregistrer les données de sa carte bancaire pour pouvoir régler ses dépenses sur Internet avec seulement un identifiant et un mot de passe.

Seule BPCE va déployer le portefeuille électronique de Visa.

http://www.lefigaro.fr/conso/2014/11/26/05007-20141126ARTFIG00007-le-portefeuille-electronique-made-in-france-disponible-pour-40-millions-de-clients.php (Publication : Le Figaro, le 26/11/2014)

• Stress tests bancaires : le diable est dans le détail

La publication le 26 octobre des résultats des tests de résistance menés par la Banque centrale européenne (BCE) et l’Autorité bancaire européenne (EBA) est la fin d’un long processus, prologue au nouveau rôle de la BCE comme superviseur des plus grandes banques européennes. Mais la route est encore longue pour le secteur bancaire européen toujours convalescent.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/11/04/stress-tests-bancaires-le-diable-est-dans-le-detail_4518068_3232.html (Publication : Le Monde, le 04/11/2014)

• La fin programmée du secret bancaire

A Berlin, la conférence internationale de l’OCDE, autour de Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances et de Michel Sapin, son homologue français, a officialisé la fin du secret bancaire. Environ 80 Etats se sont engagés à mettre en place un "échange automatique d’informations à des fins fiscales". En clair, ils promettent de communiquer toutes les données (solde des comptes, intérêts, dividendes…) sur les comptes bancaires de non-résidents aux administrations des pays d’origine.

http://www.challenges.fr/economie/20141030.CHA9661/la-fin-programmee-du-secret-bancaire.html?cm_mmc=EMV-_-CHA-_-20141030_NLCHAACTU10H-_-comment-les-etats-veulent-faire-disparaitre-le-secret-bancaire#xtor=EPR-14-[Quot10h30]-20141030 (Publication : Challenges, le 30/10/2014)

  

ASSURANCE

• Stress tests : l’Europe de l’assurance est globalement bien capitalisée, mais vulnérable aux taux bas (Eiopa)

Les stress tests 2014 conduits par l’Eiopa à partir des comptes 2013 révèlent que seules 14% des compagnies, représentant 3% du total des actifs, ne couvriraient pas la future exigence de capital cible de Solvabilité 2. Sans grande surprise, l’Eiopa pointe la menace liée à l'environnement actuel de taux d'intérêt. En réalité, les assureurs européens seraient surtout vulnérables en cas de «double choc», mêlant crise sur les marchés et taux très bas.

http://www.argusdelassurance.com/solva-2/stress-tests-l-europe-de-l-assurance-est-globalement-bien-capitalisee-mais-vulnerable-aux-taux-bas-eiopa.86860 (Publication : L’Argus de l’assurance.com, le 01/12/2014)

• Les assureurs français dématérialisent le constat amiable automobile

L'application portée par l'AFA sera disponible le 1er décembre. Elle vise à accélérer le délai de traitement des sinistres.

Pour son cinquantième anniversaire, le constat automobile se pare d'une déclinaison numérique. L'Association française de l'assurance (AFA), qui regroupe la FFSA et le GEMA, lance le 1er décembre l'e-constat auto.

http://www.agefi.fr/articles/les-assureurs-francais-dematerialisent-le-constat-amiable-automobile-1339059.html#xtor%3DEPR-24 (Publication : L’Agefi, le 19/11/2014)

• Assurance-vie : pourquoi les banquiers dominent le marché

Quels sont les principaux distributeurs de contrats d’assurance-vie ? Les banques, et de loin, selon les statistiques publiées par les deux grandes organisations d’assureurs français. Les assureurs, courtiers ou autres distributeurs en ligne ont-ils une chance de grignoter des parts de marché ?

http://www.cbanque.com/actu/47731/assurance-vie-pourquoi-les-banquiers-dominent-le-marche (Publication : CBanque.com, le 07/10/2014)

 

DECISIONNEL

• Vers la personnalisation du marketing en temps réel

Les big data ont envahi l’espace médiatique depuis quelques années. Si nombre d’articles détaillent les bénéfices qu’elles procurent, tant en termes de connaissance client, d’optimisation de processus ou d’amélioration des capacités de prévision des entreprises, peu s’attardent sur les méthodes qui permettent de les matérialiser.

http://www.economieetsociete.com/%E2%80%8BVers-la-personnalisation-du-marketing-en-temps-reel_a1973.html (Publication : Economie et Société, le 27/11/2014)

• Portrait-robot du data scientist en cinq traits

Le deuxième salon Data Job a permis de tracer le profil type du data scientist, de plus en plus convoité par les entreprises de tous secteurs. Son portrait robot en cinq coups de crayon.

http://www.usine-digitale.fr/article/portrait-robot-du-data-scientist-en-cinq-traits.N299604 (Publication : L’usine digitale, le 26/11/2014)

 

Nicolas L.