L'année de la revue de presse BI 2014


En 2013, vous n’avez pas pu rater : l’élection du pape François, la naissance du royal baby, le vote du mariage pour tous, la disparition de Nelson Mandela, la qualification de l’équipe de France de football pour la coupe du monde ou encore l’accident de ski de Michael Schumacher.

Nous vous proposons de revenir sur les faits marquants dans les secteurs de la Banque, de l’Assurance et du Décisionnel avec un extrait de notre revue de presse cru 2013.

 

BANQUE

Innovations et évolutions réglementaires ont ponctué l’année des établissements bancaires, parmi elles nous retiendrons la mise en application de la directive européenne CRD IV et des normes imposées par FATCA ainsi que l’avancée importante sur les moyens de paiement.

 

Bâle III : Avec la mise en application progressive de la direction européenne CRD IV à partir du 1er janvier 2013, la nouvelle réglementation bâloise impose aux banques la poursuite dans l’augmentation de la qualité et la quantité des fonds propres et suggère un ensemble de préconisation sur le volet liquidité.

• Le Comité de Bâle assouplit les règles de liquidité

Les craintes des banquiers et du gouverneur de la BCE, Mario Draghi, semblent avoir été entendues par le Comité de Bâle. Son organe de décision, le conseil des gouverneurs, qui se réunissait hier en Suisse, a consenti à assouplir les règles en matière de liquidité.

www.lesechos.fr/07/01/2013/LesEchos/21348-064-ECH_banque---le-comite-de-bale-assouplit-les-regles-de-liquidite.htm (Publication : Les Echos, le 07/01/2013)

• Les grandes banques en avance sur le calendrier de Bâle III

Les principales banques du monde se sont nettement rapprochés des objectifs de solvabilité fixés par la réforme dite de "Bâle III", prenant plusieurs années d'avance sur le calendrier prévu, montrent deux rapports publiés mardi par deux autorités internationales de supervision du secteur.

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE92I06020130319 (Publication : Reuters, le 19/03/2013)

 

FATCA : Afin de prévenir l’évasion fiscale de tout ressortissant américain, la réglementation FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act) votée en mars 2010, impose notamment aux institutions financières d’identifier la « fatca compliance » de leurs contreparties.

• Fatca ou le rouleau compresseur américain contre l'évasion fiscale

Pierre Moscovici a appelé à la mise en place d'un "Fatca européen". Cet acronyme cache une règlementation que l'administration américaine a imposée à l'ensemble des banques à travers le monde, contre l'évasion fiscale.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130408trib000758170/fatca-ou-le-rouleau-compresseur-americain-contre-l-evasion-fiscale.html (Publication : La Tribune, le 08/04/2013)

• FATCA : un délai supplémentaire accordé aux institutions financières

A trois jours de la date prévisionnelle de l’ouverture du portail de l’International Revenue Services (IRS), le fisc américain a annoncé un report de 6 mois du calendrier d’application de FATCA. Pour rappel, FATCA est une réglementation américaine qui vise à s’assurer que les personnes soumises à l’impôt américain déclarent les revenus perçus sur les avoirs financiers qu’ils détiennent en dehors des Etats-Unis.

http://communautes.agefi.fr/fiscalite/fatca-un-delai-supplementaire-accorde-aux-institutions-finan#xtor%3DEPR-135 (Publication : L'Agefi, le 29/11/2013)

 

Moyens de paiement : SEPA, paiement sans contact, paiement mobile… : l'industrie des moyens de paiement est en constante évolution. L’année 2013 marque un tournant dans l’homogénéisation des moyens de paiement européens et l’exploitation des nouvelles technologies.

• Paiement par mobile : fini, la science-fiction !

Parmi les innovations du secteur financier, en 2012, les plus importantes sont celles relatives au paiement par téléphone mobile, selon le cabinet de conseil InovenAlténor. L'industrie du paiement mobile devrait passer de 13,8 milliards de dollars en 2013 à 278,9 milliards en 2018.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20130321trib000755282/paiement-par-mobile-fini-la-science-fiction.html (Publication : La Tribune, le 21/03/2013)

• Le SEPA fait-il courir un risque au chef d’entreprise ?

Depuis la rentrée, les interventions se bousculent sur le SEPA, dramatisant cette contrainte supplémentaire pour les entreprises. Il est vrai que voilà encore un changement qui peut inquiéter... Alors, comment vous préparer ? Que doit craindre et faire un chef d’entreprise, une TPE, une profession libérale ?

http://lecercle.lesechos.fr/entrepreneur/compta-finances/221186530/sepa-fait-courir-risque-chef-entreprise (Publication : Le Cercle-Les Echos, le 18/12/2013)

  

ASSURANCE

Solvency II : L’entrée en vigueur de Solvency 2 se précise : les assureurs se mettent en ordre de marche pour répondre aux contraintes réglementaires.

• Le contrôle des risques des assureurs avec Solvency 2

Solvency 2 est une réglementation européenne touchant les sociétés d’assurances, les mutuelles et les réassureurs. Elle vise au travers de 3 piliers à contrôler les risques de ces entités et en vérifier la solvabilité. Elle doit entrer en vigueur en 2016 ou 2017.

http://www.culturebanque.com/controle-risques-assureur-solvency-2/ (Publication : culturebanque.com, le 26/08/2013)

• L'effet de Solvabilité 2 sur la rentabilité des assureurs reste un mystère

Le décalage au 1er janvier 2016, voire 2017, de l'entrée en vigueur de Solvabilité 2, a eu un effet quelque peu démobilisateur sur le secteur de l'assurance.

http://www.agefi.fr/articles/l-effet-de-solvabilite-2-sur-la-rentabilite-des-assureurs-reste-un-mystere-1288274.html (Publication : L'Agefi, le 23/09/2013)

• AXA : Accord au sein de l'UE sur de nouvelles règles pour l'assurance

L'Union européenne a conclu mercredi un accord sur les nouvelles règles de solvabilité à appliquer au secteur de l'assurance, a annoncé un porte-parole du Parlement européen.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/accord-au-sein-de-l-ue-sur-de-nouvelles-regles-pour-l-assurance-929306.php (Publication : bourse.lesechos.fr, le 13/11/2013)

 

DECISIONNEL

Big Data : En 2013, la déferlante Big Data s’abat sur le secteur du décisionnel. Malgré des technologies de stockage et d’accès aux données ultra performantes, l’exploitabilité de ces données reste au cœur des préoccupations métier.

• Peut-on parler de Big Data à Roland-Garros ?

Du 26 mai au 9 juin 2013, les yeux de tous les fans de tennis, des medias, des joueurs et entraineurs du monde entier seront rivés sur les courts de Roland-Garros. Les plus grands joueurs du monde s’affrontent lors de ce tournoi légendaire, l’un des plus médiatisés au monde, source de records et d’un volume de données à vous donner le tournis.

http://lecercle.lesechos.fr/entrepreneur/tendances-innovation/221173274/peut-on-parler-big-data-a-roland-garros (Publication : Le Cercle-Les Echos, le 28/05/2013)

• Le « big data », levier de croissance pour les banques

L'exploitation de leurs données permet aux banques d'affiner leur connaissance du client. Le « big data » offre ainsi des leviers d'action pour fidéliser la clientèle.

http://www.lesechos.fr/25/06/2013/LesEchos/21464-149-ECH_le---big-data----levier-de-croissance-pour-les-banques.htm (Publication : Les Echos, le 25/06/2013)

• Pourquoi l’analyse du Big Data a besoin d’une approche plus réaliste

La croissance exponentielle des volumes de données générés par Internet amènera, dans les dix ans à venir, à devoir exploiter le Big Data, à savoir la masse d’information générée par les entreprises et les particuliers.

http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/high-tech-medias/internet/221179185/pourquoi-analyse-big-data-a-besoin-approche- (Publication : Le Cercle-Les Echos, le 05/09/2013)

 

Nicolas L.