Le projet SySE : le décisionnel solidaire !

Le projet SySE, c’est avant tout une rencontre. Une rencontre entre BI consulting et Projets Plus Actions, une association française proposant un appui technique et financier à des ONG locales. Voilà 2 années maintenant que BI soutient PPA au travers de dons mais également d’actions bénévoles dans le cadre de projets informatiques.

 

L’aventure a débuté en février 2014, à la table d’un café parisien : Jean-Marc Civière – responsable du développement et co-fondateur de Projets Plus Actions, me parle d’un projet de mise en place d’un Observatoire de la Biodiversité. Heu… un quoi ? Un environnement de collecte, de stockage et de restitution d’indicateurs relatifs à l’évolution de la biodiversité malgache, me précise-t-il. Collecter, stocker, restituer ? Mon sang ne fît qu’un tour : pas de doute, c’est bien là un projet pour BI !

 

Avant toute chose, un mot sur l’organisation que nous soutenons au travers de ce projet. L’Homme et l’Environnement est une ONG malgache – fondée en 1993 – intervenant exclusivement à Madagascar sur des problématiques économiques, environnementales, sociales et culturelles. En accord avec la philosophie de Projets Plus Actions, l’Homme et l’Environnement met en œuvre des actions répondant à des enjeux de développement durable servant l’environnement tout en aidant l’humain.

 

Le temps de régler quelques formalités et le cadrage débute en avril 2014. Rapidement, nous élargissons le périmètre des fonctions couvertes par l’application cible : le nouvel outil ne servira pas exclusivement au suivi de l’évolution de la biodiversité malgache, mais à celui des actions menées sur le terrain par les équipes de salariés et bénévoles. C’est la naissance de l’application SySE (Système de Suivi-Evaluation), dispositif couvrant les fonctions suivantes :

  • La collecte de données : données élémentaires, agrégées ou calculées
  • Le traitement de données : qualification, standardisation, agrégation/calcul
  • La gestion de données : administration, stockage et historisation
  • Le partage de données : rapports prédéfinis, requêtes ad hoc

 

Le volet Maîtrise d’ouvrage ainsi que la direction du projet sont pris en charge par des consultants de BI. Par ailleurs, un partenariat a été mis en place avec l’université de la Sorbonne : des étudiants miagistes prennent en charge une partie des travaux MOA (dossier d’architecture, spécifications fonctionnelles, recette…), coachés par des consultants. Le développement est, quant à lui, sous-traité à une société locale. En bref, une équipe internationale constituée de profils variés et motivés !

 

L’enjeu principal, aujourd’hui, reste de trouver les financements pour le volet développement. Mais encore quelques efforts et il n’y aura bientôt plus qu’à organiser les sessions de formation : à Madagascar évidemment !

 

Pour en savoir plus :

  • Sur Projets Plus Actions > www.projetsplusactions.org/
  • Sur L’Homme et l’Environnement > www.madagascar-environnement.org/
  • Sur le projet > Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mélanie C.